Nouvelle-Zélande 2020 | J3 | Auckland –> Hot Water Beach & Cathedral Cove (partie 2)

Et nous voilà donc de l'autre côté de l'arche...

De ce côté là non plus on peut pas vraiment dire que ça soit moche !

En face de l'arche, il y a ce rocher à la forme plutôt étrange...

Et voilà les deux curiosités du coin réunis sur ce que je vais appeler un panoram'arche !

Vous avez peut-être déjà vu cet endroit dans le deuxième film de la trilogie Narnia ou alors dans le clip de Can't Hold Us par Macklemore & Ryan Lewis. Personnellement ça n'était pas mon cas vu que je ne suis fan ni de l'un ni de l'autre, donc la découverte était totale !

Evidemment, dur de résister plus longtemps à l'attrait de la baignade vu le cadre paradisiaque et la température ambiante ! Cela dit, les eaux du coin grouillent de raies (Odile de leur prénom)...

Re-passage de l'autre côté de l'arche. En revoyant les photos, je regrette finalement un peu de ne pas avoir découvert les lieux en kayak...

Dernier coup d'oeil sur cet endroit sublime et il est temps de se mettre en route pour la m'arche retour

Vous reprendrez bien quelques photos de la vue ?

Le chemin a une fâcheuse tendance à n'être absolument jamais plat...

...ce qui du coup a tendance à bien nous faire transpirer. Résultat, aux deux tiers du chemin, en voyant une flèche indiquer un point de vente de boissons fraîches, on n'a pas hésité longtemps ! De quoi boire un petit jus de pastèque avec un panorama agréable.

Hei finalement, nous voilà de retour à Hahei.

Ce fut une magnifique randonnée à la découverte d'un endroit tout aussi magnifique ! J'aurais bien passé une petite demi-heure supplémentaire à Cathedral Cove (ce qui aurait probablement été possible s'il y avait pas eu tous ces problèmes de bus et de retardataires durant la journée), mais à part ça, c'était parfait !

Tiens, en parlant de bus, ça vous étonne si je vous dit que son état ne s'est pas franchement amélioré ? Vu que la route retour vers notre hôtel monte un petit peu, on aura à nouveau droit à un ou deux calages en pleine route avec redémarrages bien compliqués...

L'hôtel d'ailleurs, pour en parler rapidement : il s'agissait en fait plutôt d'un camping, celui de la chaîne Top 10 sobrement nommé... Top 10 Hot Water Beach. En plus des emplacements de camping il y a quelques dortoirs avec cuisine (le tout principalement réservé aux personnes voyageant avec Kiwi Experience) et pas mal de cabins de différentes gammes. En dernière minute, pour à peine plus cher que la nuit en dortoir, j'avais réservé la plus basique de ces cabins, sans salle de bains. Rien à dire, c'était parfait.

Voilà à quoi ressemblait ma petite cabane de jardin
[source : site de l'hôtel]

Le camping a aussi un petit shop et un food truck qui fait des burgers et des fish & chips - exactement ce qu'il fallait pour le repas du soir.

Après ça, c'est l'heure d'aller découvrir les mystérieux phénomènes de Hot Water Beach. Ca tombe bien, la plage est seulement à quelques minutes de marche du camping.

Direction la plage, en embarquant avec nous quelques pelles prêtées par le camping...

Des pelles ? Pour quoi faire ? Un retour en enfance avec un concours de construction de châteaux de sable ?

Un retour en enfance, ça c'est certain, mais pas pour construire des châteaux : là le but c'est juste de creuser des trous. Pas jusqu'au point de créer un tunnel pour rentrer à la maison, rassurez-vous. En fait il y a dans le coin des sources d'eau chaude, situées sous le sable, dans la partie basse de la plage qui est logiquement accessible uniquement à marée basse.

Le but du jeu est de se créer sa propre baignoire ! Les sources les plus chaudes sont proches de la mer, il faut donc établir toute une stratégie pour éviter que les vagues de la mer vous refroidissent votre jacuzzi fraîchement inauguré.

Comme vous pouvez le voir, ce petit jeu amuse pas mal de monde !

Ca surprend, mais l'eau qui sort du sable est vraiment chaude (jusqu'à 64 °C !). C'est dur d'identifier d'où elle arrive exactement, et donc de savoir où creuser, mais tout d'un coup, alors que t'es tranquillement en train de donner des coups de pelles, tu te retrouves à avoir les pieds qui commencent à cramer, c'est très particulier !

Le résultat du travail de la soirée, de taille malheureusement plutôt modeste, avant que les vagues ne viennent tout casser !

Après s'être bien amusés, vu qu'il commence à faire nuit, on rentre vers notre camping. En chemin, un peu plus haut sur la plage, on croise un gars qui lui semble vraiment être déterminé à creuser un tunnel vers l'autre bout du monde (je sais pas combien d'heures il avait passé à faire ça !). Puis la conversation s'oriente sur les spécificités régionales de la langue anglaise entre les Américains, les Gallois, les Anglais et les Australiens du groupe - autant dire que ça devient dur à suivre !

Au programme du lendemain : la route vers Waitomo Caves avec un arrêt en chemin dans une gorge / mine d'or puis quelques heures passées sous terre à la rencontre des glowworms...


<-- Article précédent  |  Retour au sommaire  |  Article suivant -->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *