Nouvelle-Zélande 2020 | J6 | Waitomo Caves –> Hobbiton –> Rotorua (partie 2)

Après cet instant photo souvenir, c'est le moment d'atteindre le sommet, de la colline comme de la visite...

Nous y voilà : Bag End.

L'arbre qui surplombe les lieux est le seul du décor à être artificiel. Le tronc est apparemment authentique, mais toutes les feuilles sont synthétiques et peintes à la main... Elles ont même dû être repeintes juste avant le début du tournage sur demande de Peter Jackson, leur couleur ne correspondant plus à la saison par rapport à l'époque à laquelle le décor avait été validé !

L'envie de franchir la porte est quand même très forte, mais je ne sais pas si Bilbo serait d'accord. Bilb'ok ?

Les fans identifiaient les hobbitants de chaque trou, mais je vous avoue que je ne m'y connais pas assez pour ça...

C'est le moment de redescendre de l'autre côté de la colline. L'occasion d'une anecdote : il a fallu deux ans pour construire en dur tous ces décors, suite à quoi les séquences de la trilogie du Hobbit ont été filmées sur place durant... 12 jours.

Le détail est poussé jusqu'à la fumée qui sort réellement des cheminées. On a du mal à croire que tout ça est faux, on y voit que du feu !

Et dire que les abeilles ne se rendent même pas compte qu'elles sont là hobbit-iner toutes ces magnifiques fleurs au beau milieu d'un décor de cinéma !

Une petite verte pour terminer, et c'est le moment de fermer la porte sur cette collection de photos de trous de hobbits.

Nous voilà maintenant sur le champ de fête, au pied du "Party Tree", à attendre les fameux feux d'artifice de Gandalf... A signaler d'ailleurs que ce sont bien des vrais feux d'artifices qui ont été tirés durant le tournage, ce qui a bien fait frissonner les décorateurs craignant pour leurs décors en polystyrène !

Malheureusement il fait un peu trop jour pour des feux d'artifice (et personne d'entre nous n'a 111 ans en plus), on se rapproche donc du lac en direction de notre dernière étape, le Green Dragon Inn.

Apparemment la bière est en train d'être livrée, ça tombe bien, on a un peu soif !

Mais pont, avant de se désaltérer, il reste un pont à franchir... Pour le plaisir, je suis à nouveau aller piocher dans le film.

Et voilà la vue depuis le pont, donnant sur le lac et son moulin.

Pour apporter de l'eau au moulin de ceux qui disent que tout est truqué au cinéma, c'est vrai : dans la séquence d'ouverture de Lord of the Rings, Gandalf et Frodo traversent d'abord ce pont avant de passer par le "Gandalf's Cutting" ce qui, vu la configuration des lieux, n'a aucun sens (le reste de l'itinéraire n'a pas beaucoup de sens non plus cela dit).

Et de l'autre côté du pont, qu'est-ce qui nous attend ? Le Green Dragon ! "A wizard is never late, nor is he early, he arrives precisely when it is l'heure de l'apéro"

Le Green Dragon n'existait pas durant les tournages des deux trilogies (il me semble qu'on remarque un peu que c'est une incrustation sur la capture d'écran ci-dessus d'ailleurs), il a été construit par la suite, pour les touristes visitant Hobbiton. Dans le prix de la visite est compris une boisson gratuite (y'a notamment deux sortes de bière et du cidre produits spécialement pour les lieux), histoire de terminer la visite comme un vrai hobbit !

Et l'atmosphère du lieu est sans surprise vraiment géniale ! C'est encore plus agréable quand la bière est gratuite (et donc pas Shire), surtout qu'elle est pas trop mauvaise.

Les chauffeurs de bus, vrais hobbitués des lieux, font leur pause thé dans un cadre plutôt sympa...

La deuxième salle, où il est possible de commander de quoi manger. Si vous avez faim, ils le Sauron !

Il est même possible de se poser au coin du feu. N'espérez pas vous relever trop vite, l'endroit est addictif, je vous aurai m'Isengard...

Il y a aussi une terrasse pour ceux que ça... tente.

Il est possible de visiter Hobbiton en soirée et d'enchaîner sur un banquet au Green Dragon, ce qui doit être franchement sympathique !

Malheureusement pour nous, le temps est Comté et notre guide nous presse déjà de finir nos verres, d'aller faire un tour dans la boutique et de reprendre le bus. Juste le temps de prendre une dernière photo...

A propos de bus, celui de Kiwi Experience ayant déjà mené nos co-voyageurs ne souhaitant pas visiter Hobbiton (et nos bagages) jusqu'à Rotorua, c'est le bus de Hobbiton qui nous conduira jusque là, tout en nous passant en chemin quelques nouvelles vidéos sur les coulisses des tournages des trilogies de Peter Jackson. La fameuse musique de la Comté n'a jamais été diffusée, mais pourtant tout le monde le sifflotait durant le trajet !

Un petit mot sur notre guide hobbitonesque, qui récitait très bien son texte mais semblait incroyablement stressée par le temps et énormément agacée par le groupe d'Asiatiques devant nous n'avançant pas. Durant la visite la guide pressée n'était pas très dérangeante vu que ce groupe nous a justement permis de ralentir, par contre le temps passé au Green Dragon était vraiment trop court...

D'ailleurs, arrivés à Rotorua, le chauffeur de Hobbiton nous a débarqués sur un parking à côté du bus Kiwi Experience, mais notre guide-chauffeur kiwiexperiencesque était introuvable. Celui-ci est venu quasiment une demi-heure plus tard, très surpris de déjà nous trouver là, disant qu'on était censés arrivés bien plus tard et qu'il était désolé pour nous que la visite se soit faite au pas de course. Bizarre...

Cela dit, à part l'étape écourtée au Green Dragon, la visite était tout à fait agréable (même si les groupes se suivent vraiment de très près) et le lieu est vraiment un endroit à ne pas louper !


<-- Article précédent  |  Retour au sommaire  |  Article suivant -->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *