Nouvelle-Zélande 2020 | J5 | Waitomo Caves (partie 3)

De retour au parking, je m'engage sur la rando pour rentrer jusqu'à Waitomo. Deux heures annoncées ; ça tombe bien, c'est exactement ce qu'on m'avait dit au visitor center.

On commence par passer devant le stock de bouées de Black Water Rafting - j'imagine que c'est ici qu'ils sortent de l'eau.

Je vous avoue que sur le moment j'y comprenais plus rien à la configuration de cette fameuse Ruakuri Cave : entre les deux parcours de Black Water Rafting, la visite à pieds et l'entrée condamnée parce que "tapu", elle a combien d'accès cette connerie de grotte ? Puisque je tenais absolument à avoir la réponse, j'ai fait de longues recherches sur le web et j'ai fini par dénicher un plan complet de la grotte à la fin d'un très long document de l'University of Waikato.

Le précieux plan d'ensemble avec les parcours du Black Abyss, du Black Labyrinth et de la visite à pieds ! La réponse semble donc être qu'il y a une petite dizaine d'accès différents...
[source : University of Waikato]

Dès que la densité d'arbres diminue un peu, on a l'impression qu'on va apercevoir un hobbit, non ? Mais ça, ça sera pour demain...

Par endroits, l'eau de la rivière suivie durant quasiment toute la randonnée a cette étonnante turpidité (ouais, je place des mots savants maintenant !)

Un peu plus loin, on retrouve une rivière beaucoup plus classique - c'est b'eau aussi

Le chemin quitte alors le bord de la rivière pour s'aventurer légèrement sur le côté, à travers champs, avec par moment de l'herbe qui m'arrive jusqu'aux genoux. En Australie ça aurait pas été franchement rassurant vu la réputation de l'endroit comme pays aux animaux meurtriers, mais ici, aucun soucis !

Mais où est-ce qu'on va ? Champ sait rien !

Toujours est-il qu'un peu plus loin le chemin rejoint à nouveau la rivière qu'il franchit avec un pont suspendu, limité à 10 personnes celui-là. N'ayant pas croisé un seul autre randonneur de tout le parcours, j'avais de la marge !

En traversant, je profite du pont-norama...

Le chemin reprend alors à travers champs, avec de temps en temps quelques marches pour passer au-dessus d'une clôture électrique.

Je suis sûr que vous vouliez rivière la revoir... ou le contraire

Il y a toujours ce joli paysage valloné pour m'accompagner

Ca valait bien la peine de partir de Suisse pour aller jusqu'à l'autre bout du monde marcher à côté des vaches !

Mais, vache-rcher à comprendre, je trouve pourtant tout ça bien plus sympathique par ici...

C'était pas aussi lumineux dans les grottes chemin-tin...

C'est vert, mais la randonnée est en fait très gentille

Après 45 minutes, je rejoins une route, puis le parking des Waitomo Glowworm Caves. Ouais, 45 minutes, au lieu de 2 heures, alors que je me suis arrêté 15 fois pour prendre des photos : j’ai encore pas compris à quel moment je m'étais téléporté !

Reste plus qu'à rejoindre l'hôtel. Je cherche s'il n'y aurait pas une autre randonnée à faire dans les environs, mais je ne trouve rien de convainquant. Tant pis, le programme sera de me reposer un peu avant de re-sortir manger. Ne trouvant pas vraiment d'alternatives dans les environs, je retourne au Tomo Bar (qui a de tout de façon pas mal de choix au menu), en espérant y passer une soirée aussi agréable que la veille. Mais non, curieusement y'a beaucoup moins de backpackers d'humeur festive ce soir là, du coup je rentre assez rapidement me coucher.

C'en est donc fini pour les visites dans la région de Waitomo Caves. En y repensant, je regrette un peu mon choix du programme de cette deuxième journée. Au lieu de visiter les trois grottes, j'aurais peut-être mieux fait de commencer ma journée par une deuxième visite en mode "aventure" (qui, comme je l'ai déjà dit, restera un des meilleurs souvenirs du voyage et une excursion que je recommande vraiment à toute personne passant dans le coin, y'a pas mieux !), un peu plus courte que celle de la veille, avant d'enchaîner sur la visite de Waitomo Glowworm Caves, d'une seule des deux autres grottes (Aranui ou Ruakuri) et de rentrer via les deux randonnées. Là, enchaîner les trois visites guidées de grotte à la suite, c'était peut-être un peu too much.

Mais bon, rien de trop décevant au final, c'était quand même une bien belle journée ! Et celle qui suit s'annonce plutôt bien aussi...


<-- Article précédent  |  Retour au sommaire  |  Article suivant -->

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *