Chronique n°8 – 18.06.2020

Brasserie : Popihn
Bière : Porter cerises / framboises
Pays : France
Alcool : 5.10 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.67 CHF
DLUO : 06/05/2021
Date de conditionnement : 06/05/2019
Date de dégustation : juin 2020

Un accord pas vraiment risqué mais réussi. La cerise et la framboise dominent à l'odeur, avec la torréfaction restant trop en retrait. Au goût c'est plutôt la framboise qui manque à l'appel, pour un résultat de cerise chocolatée avec une touche d'acidité. Un porter qui aurait mérité de plus se laisser porter par la torréfaction.


Brasserie : Naparbier + Põhjala
Bière : Horse Rider
Pays : Espagne + Estonie
Alcool : 10.10 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.06 CHF
DLUO : (pas noté)
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juin 2020

Un porter bien musclé (10.1 %) que voilà, mais tout en douceur cela dit. Ca sent le café très doux à tendance chocolatée, avec des notes, malheureusement un peu trop discrètes, de plein d'autres choses (réglisse et prune notamment).

Le goût va vous dé-rider avec une bonne dose de chocolat, une petite amertume caféinée et une touche fumée, tout ça avec une bonne évolution en bouche (et oui, au fur et à mesure, ça se qu'horse). Très bon tout ça !


Brasserie : Garage + Naparbier
Bière : Hijack Hinterland
Pays : Espagne + Espagne
Alcool : 5.50 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 21/10/2020
Date de conditionnement : 21/04/2020
Date de dégustation : juin 2020

Alléchante cette collab sous forme de NEIPA légère en alcool (5.5%)... mais ça s'avère très décevant. Très peu de puissance aussi bien à l'odeur qu'au goût, une levure un peu trop présente au nez, une amertume trop puissante soutenue par pas grand chose d'autre, tout ça restant très aqueux... Et c'est pas faute de la fraîcheur, la bière a moins de deux mois.

Je suis un peu surpris de voir les notes obtenues par la bière (3.98 sur Untappd et 3.80 sur RateBeer) - est-ce que je suis tombé sur une mauvaise cannette ? Me voilà tellement déçu que, pour la peine (et c'est presque une première !), il n'y aura pas de jeu de mots sur cette bière !


Brasserie : Garage
Bière : All Together
Pays : Espagne
Alcool : 6.50 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 22/10/2020
Date de conditionnement : 22/04/2020
Date de dégustation : juin 2020

Si vous suivez ce qui se passe dans le joli monde de la craft, vous avez forcément entendu parler de cette initiative lancée par les new-yorkais de Other Half. Le concept est simple : ils ont développé une recette d'IPA, l'ont rendue publique, ont invité toutes les brasseries du monde à la brasser tel quel ou à cogiter (pardon, covider) sur une customisation et, surtout, à reverser les bénéfices issus de cette bière aux professionnels de la restauration touchés par les mesures de confinement.

Des petites et grosses brasseries ont suivi, j'imagine avec plus ou moins de succès. Là, avec Garage aux manettes, je pense qu'on peut être assez certain que tout ke potentiel de la recette a bien été exploité.

Et c'est effectivement très réussi : odeur fruitée de mangue, de pêche, d'herbeux et de résine, goût super juicy entre pamplemousse, mangue, ananas et orange, magnifique équilibre et bonne puissance sont an rendez-vous.


Brasserie : Trois Dames
Bière : Rum Barrel Imperial Stout
Pays : Suisse
Alcool : 12.90 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Satellite (calendrier de l'avent 2018)
Prix : 4.33 CHF
DLUO : 31/12/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juin 2020

Dès que tu poses ton nez sur ce joli verre rempli de belle bière toute noire et quasiment sans mousse, tu comprends que tous les chemins mènent au rhum !

On a là un stout ayant passé six mois dans des fûts de rhum, ce qui se sent nettement à l'odeur, la torréfaction s'effaçant derrière les "a-rhum" à l'exception de quelques notes boisées, d'une trace chocolatée et d'une toute petite touche fumée.

Au goût c'est encore plus flagrant - c'est bien la première fois que je bois une bière ayant autant pris le goût de rhum ! De la vanille, du boisé et évidemment des notes d'alcool (très puissantes) rhum-ontent dans votre bouche à un tel point qu'on parierait que du rhum a été mélangé à la bière !

Le résultat est d'une complexité folle tout en restant d'une grande douceur, à déguster impérativement lentement en laissant la bière se réchauffer. Rhumarquable !


Brasserie : Dry & Bitter + The Piggy Brewing Company
Bière : Vapeur
Pays : Danemark + France
Alcool : 6.00 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.50 CHF
DLUO : 05/11/2020
Date de conditionnement : 05/05/2020
Date de dégustation : juin 2020

Une collab entre deux bien belles brasseries qui ont dû s'y reprendre à deux fois avant d'y arriver puisque, au premier rendez-vous, le générateur de vapeur de Dry & Bitter a eu quelques ratés (d'où le nom de la bière).

Mais Piggy est retourné en terres danoises et cette fois une magnifique cannette IPAesque pesant ses 44 cl est sortie de cet accouplement brassicole, emplie de nelson sauvin, de galaxy, de citra et d'une bonne dose d'avoine (d'où le nom de la bière - ben oui, avoine et à vapeur !).

A l'odeur le cocktail de fruits tropicaux est très agréable mais c'est au goût que tout ça est encore plus remarquable : ultra juicy, parfaitement équilibré, avec des notes dominantes de mangue, de papaye et, plus rare, un goût de citron vert, sans oublier une bonne touche d'amertume.

Une bière sans (va)peur et sans reproche !


Brasserie : Dry & Bitter + Fierce
Bière : Mirrored Signal
Pays : Danemark + Ecosse
Alcool : 8.40 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.50 CHF
DLUO : 21/10/2020
Date de conditionnement : 21/04/2020
Date de dégustation : juin 2020

A force de boire des DIPA juicy, j'ai l'impression d'écrire des notes de dégustation miroirs les unes des autres. Mais quand c'est en buvant des bières aussi bonnes, c'est plutôt bon sign(al) !

Hazy, avec une bonne odeur pamplemousse / mangue / ananas, juicy à mort, avec en bouche un mélange ananas / mangue / citron, super crémeux, ultra frais (encannetté le 21/04), c'est vraiment du haut niveau.


Brasserie : Dry & Bitter
Bière : Deluxe Aeterna
Pays : Danemark
Alcool : 4.90 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.50 CHF
DLUO : 22/10/2020
Date de conditionnement : 22/04/2020
Date de dégustation : juin 2020

Une "collab" avec The Queer Brewing Project (on peut pas vraiment appeler ça collab vu que c'est pas une brasserie) sous forme d'une pale ale à 4.9 % qui au nez donne l'impression d'être une NEIPA - une pale ale Deluxe autrement dit.

Malheureusement ça suit pas au goût ; aucune trace houblonnée, juste un goût de malt et d'avoine franchement peu intéressant. Aeternal insatisfait, moi ? Peut-être.


Brasserie : Triple IPA 2020
Bière : WhiteFrontier
Pays : Suisse
Alcool : 11.50 %
Conditionnement : cannette 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 4.92 CHF
DLUO : 30/04/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juin 2020

Petite précision d'entrée, il est bien précisé sur l'étiquette Triple IPA 2020, mais je ne sais pas si elle diffère de celle des autres années... que je n'avais de tout de façon jamais bues.

Voilà en tout cas une des dernières sorties de la brasserie valaisanne, dont on ne saluera certes pas l'originalité du nom, mais qu'en est-il des qualités gustatives ?

On va commencer à me dire que je suis un fanboy de WhiteFrontier, mais j'assume : c'est encore très très réussi tout ça ! Très sympa à l'odeur (mangue et résineux), encore mieux au goût (pamplemousse / mangue avec une bonne longueur en bouche), le tout agréablement crémeux.

Il y a en plus au nez comme en bouche une petite touche piquante qui vient de je ne sais où mais qui est bien agréable. Bref, voilà une IPA musclée (11.5% quand même) qui vous prend au triple (...) et qui est très très réussie !


Brasserie : Sainte Cru
Bière : No Future
Pays : France
Alcool : 11.00 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Amstein (webshop)
Prix : 3.92 CHF
DLUO : 15/04/2026
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juin 2020

Un stout de la catégorie des bières qui traînent depuis des éternités dans ma cave (enfin, dans mon armoire) ! Faut dire qu'en mettant une DLUO au 15 avril 2026, elle a tendance à se retrouver en bas de la liste des bouteilles à boire... Mais son heure de gloire est enfin arrivée - malgré son nom, elle a un futur !

Alors, ça donne quoi cet "imperial stout anti-autoritaire" (ça sonne bien comme slogan) ? Ben c'est plutôt pas mal ! Y'a une bonne complexité d'ensemble, mais un petit manque d'équilibre qui fait un poil brouillon malheureusement. Au nez, la torréfaction oscille entre caramel, fumée et café. Au goût, le café est bien là et bien amer, avec des notes d'alcool, de fumée et de cacao.

Identifier tout ça futur (phrase à lire avec l'accent alsacien, région de la brasserie) mais agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *