Chronique n°14 – 27.09.2020

Brasserie : Sint-Sixtusabdij Westvleteren
Bière : Westvleteren 12
Pays : Belgique
Alcool : 10.20 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : De Bier Tempel, Bruxelles
Prix : 16.40 CHF
DLUO : 31/08/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : septembre 2020

Ah, la légendaire "meilleure bière du monde" ! Je me rappelle qu'à mes débuts dans le monde de la bière elle me faisait rêver ! J'ai eu la chance de boire la première dans un génial bar bruxellois, et depuis j'essaie de toujours en avoir une ou deux en stock, pour les occasions spéciales - en l'occurence mes 26 ans.

Pour ceux qui connaissent pas, il faut peut-être rapidement résumer l'histoire de "la bête" au nom imprononçable. En juin 2005, elle est classée meilleure bière du monde sur RateBeer (pour info elle est n° 3 aujourd'hui, mais absente du top 50 Untappd), info immédiatement reprise par des journaux à travers le monde.

Résultat, tout le monde veut mettre la main (enfin, la gorge surtout) dessus. Problème, la production est limitée à 4'800 hl et les moines ne veulent pas l'augmenter. Solution : la bière n'est depuis vendue que directement à l'abbaye, après tirage au sort apparemment assez complexe à "gagner". La légende est bien entretenue par la bouteille sans étiquette, avec sa célèbre capsule.

Evidemment, certaines personnes la revendent à des prix fous (aux environs de 15 €, alors que l'abbaye la vend 1.90 €...) vu que la demande est toujours bien forte. J'ai d'ailleurs acheté mes bouteilles dans des beer shops bruxellois pour touristes.

Mais alors, qu'est-ce qu'elle a de si exceptionnel cette quadruple ? Une mousse à la tenue parfaite déjà (même si je l'ai plutôt mal servie) et une odeur à la complexité folle : c'est malté, c'est fruité et c'est super doux à la fois, avec un équilibre incroyable.

Et au goût ? Pareil, la complexité est vraiment géniale, y'a toute une variété de notes qui se succèdent dans un équilibre parfait. C'est épicé, c'est puissant (10.2 % tout de même) mais avec un goût d'une grande douceur, c'est fruité (fruits à coques, prune, raisin), c'est malté et caramélisé, il y a une très longue durée en bouche, bref, c'est parfait !

Tout ça fait qu'elle reste une de mes bières préférées (probablement aussi bien pour ses qualités gustatives que pour sa "légende" d'ailleurs) et que pour la peine y'aura pas de jeu de mots !


Brasserie : Cayon's
Bière : Futura
Pays : Suisse
Alcool : 5.00 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : La Mise en Bière
Prix : 5.45 CHF
DLUO : 30/09/2020
Date de conditionnement : 30/06/2020
Date de dégustation : septembre 2020

Il s'est produit deux catastrophes dans le petit milieu de la bière romande ces dernières semaines : les fermetures annoncées de Trois Dames et de Cayon's, réputées comme deux des meilleures brasseries du pays. Il se trouve que j'ai bu très peu de binouzes venues de chez Cayon's (que 3 avant celle-ci), la faute à une distribution surtout en pression dans des lieux où je traine malheureusement trop rarement. Donc je me rattrape tant que je peux !

On a ici une APA citra / mosaic, parfaite à l'odeur (fruitée et légèrement maltée) et excellente au goût (notes de citron et de pamplemousse, bonne durée en bouche, très bon équilibre). Dans le haut du panier des pale ales que j'ai bu.

Bref, concernant cette fermeture, le Futura ses raisons que la raison ignore.


Brasserie : Cayon's
Bière : Eschatology
Pays : Suisse
Alcool : 6.00 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : La Mise en Bière
Prix : 5.90 CHF
DLUO : 31/10/2020
Date de conditionnement : 31/05/2020
Date de dégustation : septembre 2020

Deuxième "rattrapage" de dernière minute avec une IPA DDH dont l'étiquette précise mystérieusement que le nom est provisoire.

Très peu de fruits au nez, on est sur un bel équilibre entre du caramélisé et du résineux - ça change. En bouche, l'équilibre entre des notes de pêche et le côté caramélisé est tout en subtilité et parfaitement réussi.

J'oserais aller jusqu'à dire que c'est du... Grand Cayon.


Brasserie : Evil Twin NYC
Bière : ET Stay Home 3
Pays : USA
Alcool : 7.00 %
Conditionnement : cannette 473 ml
Provenance : La Mise en Bière
Prix : 13.50 CHF
DLUO : (pas noté)
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : septembre 2020

Se balader sur le webshop de la Mise en Bière, c'est toujours le même problème : il y a des trucs qui font très très envie (d'autant plus quand t'as Untappd ouvert dans l'onglet d'à côté) et soudainement beaucoup moins quand tu vois le prix... 13.50 CHF la cannette de 473 ml de berliner weisse, est-ce que c'est bien raisonnable ? Grande question...

Quoi qu'il en soit, j'ai craqué ! A l'odeur on sent déjà bien qu'on a affaire à quelque chose de sérieux : le nez ultra fruité est très joliment équilibré entres des notes d'oranges et de cerises (d'après l'étiquette il devrait aussi y avoir de la mangue, mais elle est bien en retrait).

La première gorgée surprend tellement la cerise explose dans les papilles avec une douceur et une sucrosité extrême, c'est presque too much, mais ça s'équilibre heureusement par la suite grâce à l'orange. L'ensemble est réussi, même si la mangue reste toujours en retrait.

La bière est très épaisse et absolument pas gazeuse, ce qui renforce le côté jus de fruit / smoothie. Je crois que c'est la meilleure description possible : c'est vraiment un gros smoothie, j'avais encore rien bu d'aussi extrême.

J'oserais cependant dire que c'est quand même trop doux à mon goût, et surtout vraiment écoeurant sur la longue - j'ai presque eu du mal à la finir ! Tout ça fait que je ne la mettrais vraiment pas dans mon top 10 (alors qu'elle est dans le top 10 des plus hautes notes Untappd des bières que j'ai bues). Mais quand même, Stay un plaisir de boire ce délire !


Brasserie : Garage + Stigbergets
Bière : Insurmountable Waves
Pays : Espagne + Suède
Alcool : 4.50 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 18/12/2020
Date de conditionnement : 18/06/2020
Date de dégustation : août 2020

Une session IPA à la très bonne odeur et au goût à la puissance surprenante. Y'a du fruit (mangues et pêches), du résineux et de l'amertume, mais malheureusement aussi une touche de levure un peu moins agréable.

On aurait pu Wavé mieux.


Brasserie : Sottobisio
Bière : Hopshole
Pays : Suisse
Alcool : 8.60 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 30/06/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : août 2020

Une DIPA à la couleur sombre. Ca se confirme à l'odeur, on est ici sur une bière qui joue largement sur le registre malté, avec des notes fruitées rappelant les styles de bières brunes belges, le tout légèrement caramélisé.

Au goût par contre, à part de l'amertume (puissante), y'a pas grand chose, si ce n'est un arrière-goût un peu étrange. Une IPA old school, ok, mais où est passé le houblon ? Pourtant la DLUO n'est pas passée, on n'est donc pas sur de l'hopsholessence programmée...


Brasserie : North
Bière : Hollow Hills
Pays : Angleterre
Alcool : 6.50 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.18 CHF
DLUO : 27/12/2020
Date de conditionnement : 27/06/2020
Date de dégustation : septembre 2020

Jamais je ne me lasserai de l'allure des cannettes de chez North - Hills-ont vraiment fort sur le design.

Sur la bière aussi normalement, et ça se confirme à l'odeur de cette NEIPA, résineuse et fruitée à la perfection. Curieusement ça se gâche au goût, floral et fruité mais manquant très largement de contrastes. Ca donne la même impression que quand on remarque qu'on ne regarde pas quelque chose de vrai, mais un... Hollow-gramme.


Brasserie : Alefarm
Bière : Inferno in Paradise
Pays : Danemark
Alcool : 8.00 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.50 CHF
DLUO : 21/11/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : septembre 2020

Même chose que pour la North ci-dessus, j'ai trouvé que ça manquait pas mal de contrastes - et de gaz aussi, totalement absent. Reste une DIPA orientée quasi uniquement sur la mangue, à l'odeur comme au goût.

Mais bon, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, ça passe tout seul et c'est quand même largement meilleur qu'Inferno Ricard (j'ai honte de celle-là...).


Brasserie : Garage
Bière : Fanghirl
Pays : Espagne
Alcool : 8.20 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 06/01/2021
Date de conditionnement : 07/07/2020
Date de dégustation : septembre 2020

Une DIPA très fortement résineuse, tendant largement sur des notes de pin, sympa sans que j'en sois... fan.


Brasserie : Alefarm
Bière : Desolate Dreams
Pays : Danemark
Alcool : 8.00 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.50 CHF
DLUO : 17/12/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : septembre 2020

Voilà une DIPA qui ne fait pas dans la dentelle - ne dipa qu'on ne t'a pas prévenu ! Au nez c'est un cocktail de fruits à l'odeur bien puissante (mangue et ananas au premier plan) accompagné d'une bonne charge résineuse. L'ensemble est très frais et super agréable.

En première bouche le côté résineux prend largement le dessus, tout de suite suivi par une grosse salve d'ananas avec une certaine dose d'acidité (du moins sur les premières gorgées) et une très bonne puissance d'ensemble.

Tout est bourrin là-dedans et pourtant l'équilibre est totalement au rendez-vous, la preuve d'une bonne dose d'expérience.

Et en plus, comme souvent avec Alefarm, j'aime beaucoup le design de la cannette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *