Chronique n°11 – 29.07.2020

Brasserie : WhiteFrontier
Bière : Apricoïd
Pays : Suisse
Alcool : 5.00 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Satellite
Prix : (pas noté)
DLUO : 30/06/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Ca faisait deux épisodes qu'il n'y avait plus de WhiteFrontier, ça commençait à faire long, non ? Et du coup, pour me rattraper, les re-voilà avec une bière à laquelle j'ai participé de façon extrêmement investie : j'ai versé un sac de malt (ouais, quel boulot tentaculaire !).

En effet, c'est une collaboration entre WhiteFrontier et notre bon vieux bar Satellite que voilà, brassée du côté de Martigny le 3 mai 2019 pendant une journée qui a bien évidemment été extrêmement sympathique.

J'en ai bien sûr bu pas mal l'an passé, là la date "limite" vient d'être franchie (juin 2020), donc j'en profite pour boire mon avant-dernière bouteille... je garderai la dernière encore quelques temps pour voir comment elle va évoluer.

Il s'agit d'un kettle sour aux abricots du Valais habilement nommé Apricoïd (Satellite mène aux astéroïdes qui, mélangés aux abricots, donnent... un apricoïd !). Ca sent bon l'abricot bien mûr et ça en a évidemment le goût aussi, même si j'ai l'impression qu'en vieillissant la jolie acidité fruitée a gagné du terrain. C'est super rafraîchissant, vraiment très agréable, sessionable jusqu'à plus soif, bref, je ne suis pas forcément objectif, mais j'aime vraiment beaucoup.

A signaler qu'à la fin de la journée de brassage (et donc après quelques bières), le brainstorming pour trouver le nom de la bière nous avait mené à "Tous aux abris-cots", censé être illustré d'une étiquette où des Valaisans à coupe mulet s'enfuyaient au volant de leur Subaru Impreza sous une pluie d'astéroïdes-abricots... C'était pas mal comme concept, non ?


Brasserie : WhiteFrontier
Bière : Bière municipale - New Edouard IPA
Pays : Suisse
Alcool : 6.00 %
Conditionnement : cannette 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 4.92 CHF
DLUO : 30/04/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Chaque année, sous l'initiative de bars lausannois, une "bière municipale" portant le nom d'une personnalité de la ville est produite par une brasserie romande. Lausanne ayant récemment annoncé qu'elle allait elle-même lancer une bière 100 % locale (des ingrédients à la brasserie) pour rejoindre ses vins et chocolats officiels, l'initiative va peut-être disparaître.

En attendant, après la seule que j'aie goûtée, la Daniel Brélaz (évidemment la plus importante vu le statut légendaire de notre célébrité à cravates de chat !), voici la New Edouard IPA, amusant jeu de mots entre NEIPA et le politique du 19ème Edouard Dapples.

Notre bon Edouard a une excellente odeur (pamplemousse dominant avec mangue, ananas et résineux) et un goût peut-être voulu un poil trop "grand public" - c'est très bon et bien fruité, mais ça manque à peine de puissance et/ou de longueur en bouche.

Un petit message de prévention pour terminer : je vous rappelle qu'on ne peut pas conduire et doire...


Brasserie : Fuerst Wiacek
Bière : These Days
Pays : Allemagne
Alcool : 6.80 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 7.00 CHF
DLUO : 23/08/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Une IPA très crémeuse mais qui n'est pas une NEIPA. L'amertume est bien là, y'a même une petite touche d'acidité, évidemment quelques fruits (ananas, citron et mangue) et un peu d'épicé. Pas Daysevant, mais pas incroyable non plus.


Brasserie : Fuerst Wiacek
Bière : Fuzz
Pays : Allemagne
Alcool : 6.00 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 7.00 CHF
DLUO : 14/07/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Aspect et odeur fruitée totalement NEIPA (si ce n'est une pointe d'acidité) alors qu'on a là une berliner weisse : comme quoi, fuzz'méfier, on pourrait vite partir sur une fuzz piste.

Cela dit le côté NEIPA est logique puisque la bière est brassée avec de la pêche et du fruit de la passion. Ce dernier domine au goût, pour un ensemble réussi mais assez peu acide pour le style. Sympa.


Brasserie : Fuerst Wiacek
Bière : Doozy
Pays : Allemagne
Alcool : 6.80 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 7.00 CHF
DLUO : 14/09/2020
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Une NEIPA de haut niveau, ultra méga juicy et très crémeuse, avec un petit côté acide au nez (citron vert, ananas et pamplemousse) accompagnant des touches résineuses. En bouche, c'est un un cocktail de fruits bien équilibré (est-ce qu'il y a encore vraiment besoin de citer les fruits en questions ?) qui nous attend.

Le genre de NEIPA dont t'en boirais Dooz(y) sans aucun problème, d'autant qu'à 6.8 %, on peut pas dire qu'elle soit vraiment boozy.


Brasserie : Garage + 3 Sons
Bière : Airtight
Pays : Espagne + USA
Alcool : 11.00 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 6.74 CHF
DLUO : 30/06/2021
Date de conditionnement : 16/01/2020
Date de dégustation : juillet 2020

Une étiquette qui nous fait de l'oeil (...), bien sombre pour une bière qui l'est tout autant, collab de Garage avec les Floridiens de 3 Sons.

Au programme, un imperial stout brassé avec des châtaignes et des myrtilles, sans oublier ni plus ni moins que 8 malts différents ! En le sachant, on reconnaît effectivement les deux ingrédients ajoutés (surtout la châtaigne) qui se marient très bien à des notes de café et de chocolat.

En bouche, c'est très complexe... Je dirais qu'on a d'abord droit à une rondeur maltée / chocolatée / légèrement fumée avant de passer aux arômes de châtaigne et finalement d'avoir un mélange de myrtilles et de légère amertume restant plutôt longtemps en bouche.

Ca fait du bien de goûter quelque chose d'original, surtout quand c'est aussi réussi, à la fois complexe et subtil. Belle réussite !


Brasserie : Hoppy People
Bière : Kompressor 2k20
Pays : Suisse
Alcool : 11.50 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : La Mise en Bière (webshop)
Prix : 6.80 CHF
DLUO : 30/04/2030
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Un barrel aged (12 mois en barriques de syrah) imperial stout avec une DLUO en 2030, rien que ça ! A noter aussi une citation de Mad Max sur l'étiquette : "je suis né avec un gros stout entre les mains et un accélérateur collé au pied" - ça a de la gueule !

Une fois la Kompress(or) appliquée au nez, la barrique fait son effet : on a un étonnant mélange café - chocolat - vin rouge, qui fonctionne mieux qu'on ne pourrait le croire.

Je distingue moins l'influence du vin au goût. On a de la douceur d'entrée suivie par un café dominant, de l'amertume, un petit côté chocolaté et quelques notes boisées. Bel équilibre et complexité d'ensemble. Très sympa tout ça !


Brasserie : Hoppy People
Bière : Black Psychobilly
Pays : Suisse
Alcool : 8.50 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : WhiteFrontier (webshop)
Prix : 4.50 CHF
DLUO : 08/03/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Style bien trop rare que les black IPA, surtout avec une citation de Dark Vador au dos de la bouteille - "je veux cette bière, pas des excuses".

Black à part (...), on a un nez très intéressant, mêlant malt (notes de chocolat et de café) et houblon (agrumes principalement). Le goût est chocolaté avec un houblon cependant bien présent, une bonne amertume et un bon équilibre d'ensemble.

Vous l'aurez compris, Vador ça !


Brasserie : Garage + Dry & Bitter
Bière : Hærder & Hærder
Pays : Espagne + Danemark
Alcool : 9.50 %
Conditionnement : cannette 440 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 28/10/2020
Date de conditionnement : 28/04/2020
Date de dégustation : juillet 2020

Une IPA musclée : 9.5% tout de même. Ca déborde de fruits (orange, mangue, ananas, pêche, citron) et de notes poivrées, mais surtout tu sens que ça explose de houblon.

L'Hærder-ien (ouais, j'ai vraiment été le chercher loin celui-là...), c'est si violent que ça en devient dur à décrire - je sais pas si c'est à cause de l'alcool ou du houblonnage ultra-bourrin.

Mais c'est quand même très bon, faut le dire !


Brasserie : Echec & Malt
Bière : Missile
Pays : Suisse
Alcool : 5.20 %
Conditionnement : bouteille 330 ml
Provenance : Qbeer
Prix : 5.50 CHF
DLUO : 30/09/2021
Date de conditionnement : (pas noté)
Date de dégustation : juillet 2020

Je crois bien que c'est la première fois dans ces chroniques que j'ai un peu de cohérence au niveau verrerie, avec le verre du festival organisé par la brasserie donc il est question.

Au programme, une pale ale très intéressante, que j'ai trouvée assez orientée sur des notes herbeuses avec également une bonne touche de malt.

C'est très sympa, avec une bonne complexité d'ensemble, Missile-vous plaît, quelqu'un peut me dire si c'est normal que, malgré le "DDH pale ale" noté sur l'étiquette, je trouve le houblon si discret ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *